Evolution subite de la situation au Mali – [21-11-2022]

Evolution subite de la situation au Mali – [21-11-2022]

Suite aux annonces des gouvernements Français et Maliens, le Conseil d’Administration à décidé dans sa séance du 26 novembre 2022, de poursuivre ses activités par un redéploiement dans la zone Sahélienne.

On continue !

L’État Français a décidé de suspendre l’aide publique au développement vers le Mali.

En retour, la junte Malienne a annoncé interdire les activités des ONG financées et soutenues par la France, y compris opérant dans le domaine humanitaire. C’est le cas de notre association.

Faute de crédits publics et d’autorisations, nous sommes dans l’obligation de suspendre nos programmes d’accès à l’eau potable au Mali.

Nous nous étions engagés, vis-à-vis des Maires, à équiper plus de 45 villages dans la région de KITA.

À ce jour, 14 villages sont équipés ou en cours d’équipement dans le cadre du programme KITA 1. Les 30 autres prévus sur KITA 2 et 3 ne le seront plus, au moins à court et moyen terme, privant plus de 20 000 personnes de l’accès à l’eau. C’est une énorme déception pour eux et pour nous, le tout accompagné d’une incompréhension sur les motifs politiques de ces interdits.

Compte tenu de notre savoir-faire et de notre expérience, le Conseil d’Administration de Forages Mali, ayant pris acte de l’arrêt de notre coopération avec le Mali, a décidé, le samedi 26 novembre dernier, de porter nos projets dans d’autres pays sahéliens dont l’accès à l’eau potable dans les zones rurales est une préoccupation vitale. Ce faisant, nous nous préservons la possibilité de revenir porter des programmes au Mali dès que les conditions le permettront.

On se réorganise et on continue !

Bruno CHARUEL Président de Forages Mali

 

Lettre Foragemali 12 2022 Page De Garde